Qu’est-ce qu’un jardin ?

Un jardin est un lieu durablement et théoriquement aménagé où on cultive de façon ordonnée des plantes domestiquées ou sélectionnées.

Au sens actuel un jardin comprend 3 composantes qui sont simultanément présentes :

– la notion d’aménagement durable de l’espace : dans, proche ou extérieur à l’habitation, clos ou délimité (de l’allemand « Garten » signifiant « enclos »), aménagé d’équipements hydrauliques, d’entretien, d’aides à la végétation comme les pots horticoles, de circulations, de meubles, d’objets d’art, de constructions fonctionnelles ou décoratives. L’aménagement a généralement un caractère pérenne car les jardins sont spécialement destinés à cultiver des plantes vivaces, des arbres, qui sont durablement présents, mais les jardins peuvent aussi être saisonniers dans les pays à saisons marquées, ou fugaces.
 – la notion de culture des végétaux signifie que les végétaux ont pour le moins été sélectionnés intentionnellement, naturalisés, ou plus communément sont des plantes qui ont subi une domestication, l’objet de nombreux jardin est l’étude, la conservation ou la production de végétaux ou de sous produits végétaux. Ces végétaux peuvent être des fleurs, des légumes, des arbres fruitiers ou d’ornement, des plantes médicinales ou utilitaires. Le terme jardin est également accepté pour un espace clos constituant un décor entièrement minéral typique du jardin japonais, où la notion de culture des végétaux est repoussée à l’environnement..
– la notion d’ordonnance qui signifie qu’un jardin est toujours organisé.

Les jardins sont attestés dans toutes les zones de domestication des plantes où ils sont des lieux plus sophistiquées que les champs ou les près. La question du lien entre jardin et sédentarisation est complexe, il existe des formes rudimentaires de jardins chez les nomades … alors de nombreux sédentaires ne jardinent pas et bétonnent leurs jardinets. La règle esthétique quasi unique des jardins de climat méditerranéen était, depuis les origines, l’alignement. Elle est restée inchangée jusqu’au XIXe siècle dans les jardins perses. La règle des jardins chinois est l’évocation. L’ordonnance des vergers et potagers en planches ou carrés est justifiée par les besoins d’entretien, sanitaire et de production.

Source : Article Jardin de Wikipédia en français (auteurs)

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0.

Publié dans Cultivons notre jardin durablement